Comergence en video

L’accroche est certes provocatrice, mais elle illustre selon moi les 2 visions qui s’opposent dans les médias ou sur les réseaux, encore récemment suite à la parution d’ouvrages « à charge ». Nombreux ont été les coachs professionnels à s’insurger et à réagir, eux qui pratiquent un métier passion, un métier exigeant au service des autres.

Il s’agit d’un concept japonais qui pourrait être traduit par « raison d’être » en français. L’IKIGAI est le point de rencontre entre nos aptitudes, nos appétences, nos valeurs et ce à quoi nous pouvons contribuer de plus grand que notre seule personne : les autres, le monde, l’univers…

Pour faire suite à mon dernier post, si je devais décrire de manière plus concrète ma pratique du coaching systémique, je citerais quelques exemples d’outils.

L’approche symbolique en coaching permet de s’affranchir des barrières du langage, notamment lorsque le coaché passe beaucoup de temps à décrire, justifier une situation dans laquelle il est englué. C’est une ouverture sur l’imaginaire, sur la visualisation, une manière de court circuiter le « cerveau gauche », la partie analytique de notre cerveau et d’ouvrir d’autres perspectives en s’adressant à la partie créative de la personne.

Lorsque je rencontre des clients potentiels et que je parle de mon identité de coach, c’est souvent la première question qui m’est posée…Question à laquelle je me propose de répondre ici.